Les PME ont toujours autant de mal à recruter

Les PME ont toujours autant de mal à recruter

Les PME ont toujours autant de mal à recruter malgré une légère baisse du chômage et l’attrait grandissant de l’apprentissage. Selon la dernière édition du baromètre trimestriel Rexecode avec BPI France Le Lab dédié aux TPE/PME, 82% d’entre elles ont éprouvé des difficultés à recruter au cours des douze derniers mois. Contre 70% au second trimestre 2018. 41% craignent que leur développement soit ralenti.

La pénurie de compétences touche aussi bien des techniciens que des ouvriers, des commerciaux que des chauffeurs. Les PME souffrent également de la concurrence des grandes entreprises jugées plus séduisantes en termes de salaires et d’avantages sociaux. 

Il est donc plus urgent que jamais de mener des actions sur le terrain au plus près des besoins des entreprises en encourageant la formation, en revalorisant les métiers manuels et techniques. Il est également indispensable de convaincre les jeunes qu’ils peuvent s’épanouir dans des PME qui leur permettent d’occuper des postes à responsabilité dans des secteurs porteurs. Ce changement de mentalité doit commencer dès l’école.  

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *