L’écolemploi by Actual

L’écolemploi by Actual

L’employabilité des étudiants par une éducation à l’entreprise : Le cœur du nouveau projet des ESUP

esup-ecole-superieure-de-managementLe recrutement des étudiants se poursuit dans les quatre ESUP pour l’année scolaire 2015-2016. Ces Ecoles SUPérieures de Commerce et de Management, basées à Paris, Laval, Rennes et Vannes sont intégrées au Groupe Actual, l’un des acteurs majeurs dans les solutions pour l’emploi et les compétences en France.

Les ESUP ouvriront à la rentrée de septembre 2015 sur la base d’un nouveau concept : l’écolemploi. Celui-ci est totalement orienté sur l’employabilité des jeunes et s’appuie sur une ligne de conduite : l’éducation à l’entreprise.

Cinq grandes filières regroupant 23 formations diplômantes reconnues par l’état au RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles) sont offertes avec de larges passerelles entre le monde du travail et le monde académique, ainsi que des apprentissages fondés sur un projet professionnel personnalisé pour chacun des étudiants.

Nouvelle année, nouveau projet : dans la logique de son projet d’entreprise, baptisé ACTUAL 2021, le Groupe Actual effectue depuis 2013 une véritable révolution dans tous ses domaines d’activités en privilégiant l’excellence opérationnelle en amont et en aval de la vie au travail. Très impliqué dans les nouvelles formes d’emploi, le Groupe Actual a la volonté d’agir sur l’ensemble des processus favorisant l’employabilité et représente en France, le seul groupe spécialisé dans l’intérim et le recrutement, à avoir intégré des écoles de formation.

Son projet éducatif, visant à mieux préparer les étudiants à leur vie professionnelle et à développer la valeur Travail, constitue un véritable engagement, un acte militant au service des jeunes, des entreprises et de la société.

ESUP : L’écolemploi, du premier contact à la gestion de carrière

Avec près de 800 étudiants répartis sur les 4 sites français à la dernière rentrée 2014-2015, l’ESUP du Groupe ACTUAL n’a cessé de progresser en nombre d’étudiants : près de 20% d’effectifs en plus chaque année depuis 2012. A contre-courant d’autres écoles positionnées sur ce créneau des formations liées au commerce et au management, cette belle évolution est liée aux excellents résultats obtenus par les étudiants, à l’adaptation permanente des cursus en lien avec le monde professionnel et à la proximité cultivée entre toutes les parties prenantes : équipes pédagogiques, encadrants, entreprises, parents et étudiants.

Au-delà des diplômes allant de Bac+2 à BAC+5, l’école est en effet reconnue pour ses résultats placés dans la moyenne haute avec un taux de réussite aux examens de 70% à 100% suivant les filières.

S’appuyant sur cette évolution positive, l’équipe pédagogique de l’ESUP déploie son nouveau concept d’écolemploi dès cette rentrée 2015 et met en place une démarche de management sur-mesure des jeunes.

« Le concept développé de façon très pragmatique est d’accompagner les étudiants autrement dans leurs apprentissages et de les aider à construire leur carrière. On sait que la carrière des générations Y et Z sera constituée d’une multitude de postes et d’expériences. A nous, ESUP, de les y préparer au mieux, en multipliant les passerelles avec la réalité professionnelle », indique Richard Declaude, directeur du réseau ESUP France. Et de poursuivre : « Notre responsabilité est de vérifier que tout ce que l’étudiant met en place est en adéquation avec son projet initial co-défini entre lui et l’école ».

Les écoles regroupent 5 grands types de filières du post-bac à Bac+5 :

  • Relations internationales
  • Management et Ressources Humaines
  • Développement commercial et marketing
  • Informatique-Communication et Digital
  • Banques et Gestion de Patrimoine.

De nombreuses séquences préprofessionnelles sont inscrites dans les modalités d’enseignement, en particulier sur le premier cycle : journées spécifiques, ateliers, séquences de travail, training en plus du référentiel officiel… l’ESUP offre ainsi une formation sur-mesure ou plus précisément à la mesure du projet de chacun des étudiants. Le programme proposé à chaque apprenant est de « goûter, tester, expérimenter » le plus possible pour affiner ses propres choix.

Ce premier cycle constitue un cycle de découverte de l’entreprise : chaque étudiant, à Bac+2, est ensuite en mesure soit de s’orienter en pleine conscience vers une autre spécialisation pour se professionnaliser sur un métier choisi, soit de convaincre en première situation d’emploi, grâce à des connaissances et compétences acquises, à son projet professionnel et à une attitude en phase avec une bonne intégration dans le monde du travail.

Sur des niveaux Bac+1, les étudiants fonctionnent comme dans un sas de décompression entre l’école et l’entreprise : les apprentissages en cours sont plus nombreux mais intègrent beaucoup de temps d’analyse sur des cas réels, avec une à deux journées par semaine sur du travail professionnel et une vraie réflexion sur le projet professionnel et personnel.

Sur des niveaux Bac+5, le temps passé en entreprise représente plus de 70% du temps en alternance. C’est le cœur du dispositif « écolemploi ».

« Avec l’équipe pédagogique, nous avons constaté que les étudiants présentaient de moins en moins de maturité pour intégrer des formations Commerce et Management. L’orientation, de plus en plus tardive chez les jeunes, est plutôt subie que choisie. Leur offrir un temps de réflexion de deux ans, juste après le bac, pour se mettre en confiance, apprendre, découvrir, passer d’une attitude de « consommateur de connaissances » à une attitude d’acteur-agitateur de ses propres acquis devient

un véritable atout pour rendre chaque projet professionnel pertinent et chaque étudiant, employable et motivé. Ce parcours est centré sur la recherche de sens et sur l’éducation à l’entreprise.

L’autre point essentiel est que nous souhaitons créer plus de lien avec les parents qui sont, quant à eux, de plus en plus conscients de l’importance des repères professionnels, de culture d’entreprise pour leurs enfants. Un fossé s’est créé entre le monde éducatif et le monde de l’entreprise. Même si certaines initiatives locales de rapprochement sont remarquables, elles ne sont pas suffisantes à ce jour. L’ESUP est aussi préférée pour sa grande proximité avec les jeunes et avec les parents », remarque Isabelle Leroux, directrice de la Division Formation du groupe Actual.

La première étape dans le processus de réussite est la mise en projet professionnel de l’étudiant.

esup-groupe-actualLes tests d’entrée portent sur les capacités professionnelles, sur le savoir-être mais une large place est laissée à la présentation et/ou à la construction du projet professionnel et personnel de chaque étudiant. Dès la définition du projet, un bilan de compétences est mis en œuvre pour mesurer les écarts entre la réalité et les objectifs définis.

A compter de cette étape, chaque étudiant aura un programme d’accompagnement « hybride » prenant en compte les apprentissages obligatoires issus du référentiel et des ateliers spécifiques (coaching, développement personnel, interventions de managers en entreprises, mises en action…) pour atteindre les objectifs de son projet. Pour le suivi permanent, un intervenant-référent est associé à chaque étudiant.

Les équipes encadrante et enseignante sont composées de personnes dotées d’une double compétence, à la fois pédagogique et professionnelle. Ainsi, plus de 50% du corps enseignant est en poste en entreprise. Toutefois, tous les intervenants bénéficient d’une formation dédiée à l’approche « Éducation à l’entreprise » afin que chaque journée fasse écho à des capacités professionnelles requises (esprit d’équipe, qualité du travail rendu, respect des engagements, etc).

Dès la rentrée 2016-2017, l’idée est d’intégrer une mention complémentaire : « Connaissances de l’univers Entreprise » pour valider ces repères de postures, attitudes, donner les bonnes clés du dialogue social dans le monde professionnel et ainsi favoriser la reconnaissance de l’adaptabilité de chaque jeune et de la culture générale acquise.

esup-groupe-actual-2Pour aider les jeunes pendant la formation et après la formation, le lien avec le groupe ACTUAL prend tout son sens et s’impose en toute logique : Actual rapproche les étudiants du monde de l’entreprise qui recherche des juniors (une réponse à l’adéquation offre / demande).

Ces entreprises disposent ainsi d’un « réservoir » de compétences et les étudiants, de leur côté, de liens positifs avec les entreprises pour démarrer leur carrière professionnelle. L’ancrage terrain du groupe Actual constitue un formidable atout pour le réseau ESUP.

Donner l’accès à l’emploi, au delà des savoirs académiques, d’une connaissance générale solide du fonctionnement de l’entreprise et d’une expertise de fonction, c’est aussi et surtout faire passer les jeunes d’une posture d’étudiant à une posture de professionnel.

L’ESUP délivre les fondamentaux de cette posture à l’écrit, à l’oral et dans ses rapports aux autres et exige l’excellence dans ce domaine.

Au-delà du concept d’écolemploi développé au sein d’un groupe en prise directe avec le monde professionnel, ce lien fort entre études et vie au travail se traduit par des soutiens très concrets auprès des étudiants :

  • Développement des offres d’emploi étudiants auprès des agences du réseau Actual : jobs à l’année (hôtesses d’accueil trilingue, inventaires de fin d’année, temps partiel…). Par ces expériences hors école, ces étudiants acquièrent plus de réflexes « entreprise » et disposent d’un revenu qui leur est propre ;
  • Accompagnement pour le financement des études : emplois, contrats de parrainage avec certaines entreprises… Actual devient un vivier de jeunes pour ces entreprises, en signant des conventions de partenariat pour manager des challenges d’entreprises, des projets d’immersion sur une semaine, etc.

L’offre pédagogique ESUP va désormais s’attacher à renforcer les filières et à cautionner, pour chaque jeune, l’employabilité à chaque étape du cursus autour d’un projet professionnel construit et validé.

Quelques données-clés ESUP :

  • Nombre d’étudiants recrutés pour la rentrée 2015-2016 : 800 étudiants (prévisionnel)
  • Dates de la rentrée : entre le 31 août et mi-novembre suivant les cycles
  • 23 formations diplômantes inscrites au RNCP
  • Ventilation des étudiants par zones géographiques : 1/3 région parisienne – 2/3 grand ouest
  • Attractivité de la filière internationale sur Paris, de la filière Ressources Humaines sur Laval, des filières Communication et Immobilier sur Rennes, de la filière Commerce sur Vannes, des dominantes en lien avec les attentes économiques des territoires.

 

Infos-clés du groupe Actual :

  • 140 agences Emploi en France
/ 1 agence en ligne (e-actual)
  • 4 écoles (ESUP)
  • Chiffre d’affaires : 315 M€
  • Effectifs : 550 salariés Permanents
- Plus de 50 000 intérimaires – 7 000 ETP
 (Equivalent Temps Plein)
  • 7 000 clients
  • 10ème acteur national
 (sur 1500 acteurs en France)
  • 1er acteur indépendant
 non côté en Bourse
  • 4 grandes activités déployées : l’agencemploi (l’intérim), les ressources externalisées (portage salarial), Actual Carrières (gestion et accompagnement des compétences), Actual Formation (acquisition et développement des compétences)
  • Web : www.esup.fr / www.groupeactual.eu / www.samuel-tual.fr

Télécharger le communiqué en PDF

Communiqué L’Ecolemploi – Groupe Actual – 2 septembre 2015
Contact:
AGENCE UNE IDEE COM
MICHAËL DRAÏ PARIS
Tél : 01 43 29 00 48
E-mail : info@uneidee.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *