« Cultiver un esprit positif », édito de Stéphanie DREUX-LAISNE citant la Tribune libre de Samuel TUAL, paru dans L’Echo de la baie de juin 2015

« Cultiver un esprit positif », édito de Stéphanie DREUX-LAISNE citant la Tribune libre de Samuel TUAL, paru dans L’Echo de la baie de juin 2015

lechodelabaieLes premiers signes de reprise se font ressentir et les initiatives des entreprises pour développer leur activité se multiplient par le biais de l’innovation, de l’export, par de la prise de risques Espérons que cette reprise confortera la confiance de nos PME-PMI, forces vives de l’économie et qu’elle donnera l’impulsion salvatrice pour les entreprises a bout de souffle, en quête de signes d’encouragement et à la recherche de vents porteurs. Pour cela, elles devront faire fie des politiques et de leur environnement qui font le buzz sur la pénibilité au travail dans le cadre de la loi dite de modernisation du travail..

On nous parle de souffrance, burn-out, maladies professionnelles et autres douceurs d’entreprendre et de travailler. Voici une drôle de manière de créer un climat propice au recrutement, de donner envie aux entrepreneurs d’embaucher, aux salariés de s’investir, a une frange de demandeurs d’emploi de travailler. Les critères de la loi ont certes été assouplis en diminuant le nombre de critères individuels, mois on ne fait qu’implanter des « lois-usines à gaz » dans des entreprises étouffées de démarches et transformées en centres
administratifs !

Téléchargez l’intégralité de l’édito

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *