_DSC1845

C'est la principale proposition de Samuel Tual, Pdg du groupe Actual, spécialiste des ressources humaines, de l'intérim et de la formation,et président du Médef de la Mayenne s'il était élu à la fonction première de la France. Avant le premier tour de l’élection présidentielle, qui se tiendra le 23 avril, Ouest-France Entreprises fait le tour de la Normandie, la Bretagne et les Pays de Loire, pour savoir ce que les acteurs économiques feraient s’ils étaient élus.

C’est la principale proposition de Samuel Tual, Pdg du groupe Actual, spécialiste des ressources humaines, de l’intérim et de la formation,et président du Médef de la Mayenne s’il était élu à la fonction première de la France. Avant le premier tour de l’élection présidentielle, qui se tiendra le 23 avril, Ouest-France Entreprises fait le tour de la Normandie, la Bretagne et les Pays de Loire, pour savoir ce que les acteurs économiques feraient s’ils étaient élus.

C’est la principale proposition de Samuel Tual, Pdg du groupe Actual, spécialiste des ressources humaines, de l’intérim et de la formation,et président du Médef de la Mayenne s’il était élu à la fonction première de la France. Avant le premier tour de l’élection présidentielle, qui se tiendra le 23 avril, Ouest-France Entreprises fait le tour de la Normandie, la Bretagne et les Pays de Loire, pour savoir ce que les acteurs économiques feraient s’ils étaient élus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *